COULEUR DES ÉTOILES

Couleur des étoiles

Francis MICHEL

                                                                      20 mars 2017

Voici une photo du ciel par temps clair (le 20-01-2017 à 22h20). On voit que les étoiles sont colorées. L'œil n'est pas très sensible aux couleurs la nuit (« Tous les chats sont gris ») mais les photos bien.

L'indice de couleur : I = B-V est la différence entre le bleu (magnitude B) et le domaine correspondant à la sensibilité de l'œil (magnitude V). Comme une magnitude grandit quand l'éclat diminue, il résulte que l'indice de couleur est négatif pour les étoiles les plus bleues, et positif pour les plus rouges. Voici quelques valeurs de cet indice pour la même photo :

La plus rouge est W Ori et la plus bleue est Alnilam dans la ceinture d'Orion.

On voit aussi deux étoiles très proches de couleurs contrastées, 5 & 8 Ori.

Voici un tableau qui donne la correspondance entre B-V , la couleur et des exemples :

Correspondance avec la température :

Diagramme H-R (des astronomes Herzprung et Russell) ; c'est la position des étoiles sur un graphique, B-V et la température correspondante en abscisses et la magnitude en ordonnées. 

On peut prédire l'évolution du Soleil sur ce diagramme :

Le Soleil qui est dans la séquence principale va grandir pour devenir une géante rouge plus lumineuse mais plus froide. Cette étoile va ensuite se contracter en devenant très chaude et bleue puis exploser (Nova) et il ne restera plus qu'un nuage de gaz (Nébuleuse planétaire) comme « l'étoile nouvelle » observée par Kepler dont on voit le reste, la nébuleuse du Crabe. Ce nuage va ensuite se contracter et donner naissance à une nouvelle étoile naine bleue puis blanche et très chaude ; ensuite selon certaines hypothèses donner un trou noir, une zone dont même la lumière ne peut s'échapper donc noire. Ce cycle dure sans doute 10 milliards d'années, on a le temps de voir venir.